Découverte du métier artisanal de vigneron en Bourgogne, en image les magnifiques paysages de vignes à toutes les saisons.

Les quatorze étapes de ce métier expliquées en image :
- En décembre, place à la taille au sécateur afin d'optimiser la végétation et la fructification. Puis dans la foulée, le buttage qui doit être terminé avant les grands froids pour protéger le cep du gel hivernal.
- En avril, l'attachage où l'on place les baguettes le long des fils de fer avec des liens en osier, pour canaliser la croissance de la plante et aider à la favorisation du développement des grappes. Puis c'est au tour de la labour, afin de dégager les ceps et d'aérer le sol. Et de la plantation des nouveaux plants. C'est aussi le moment du débourrement, les bourgeons grossissent et s'ouvrent.
- En mai, c'est le temps de l'ébourgeonnage, il faut enlever le deuxième bourgeon qui donnerait naissance à des rameaux moins fructueux.
- En juin, commence l'accolage où les vignerons orientent la croissance des rameaux avec des liens en jonc. Puis continue le relevage pour répartir la vigne et éviter les maladies. Ainsi que le griffage pour enlever les mauvaises herbes.
Puis le phénomène de la floraison se produit et environ 100 jours après celui-ci, les vendanges commencent.
- Entre juin et août, l'écimage est effectué pour tailler les rameaux estimés trop haut, de même que le rognage effectué sur les côtés des vignes.
- Trois semaines avant la récolte, les vignerons traient la vigne contre les maladies et les ravageurs. Et procède par la suite à l'effeuillage.
- Début août, c'est la véraison, autrement dit ; les grappes commencent à être mûres et les baies changent de couleur. Des contrôles sont effectués de la maturité des baies pour déterminer les dates de récoltes.
- En septembre, les vendanges commencent ...